Tendances de l'industrie de l'événementiel en 2022

5 tendances pour l’industrie de l’événementiel en 2022

Ce n’est un secret pour personne, 2020 et 2021 ont été particulièrement difficiles pour l’industrie de l’événementiel. Les professionnels du secteur font partie des professions les plus durement touchées suite à l’arrêt total des événements en présentiel à cause de la pandémie de Covid-19.

En mars 2020, le secteur événementiel avait déjà perdu environ 16,5 milliards de dollars, et 90 % des organisateurs d’événements avaient vu tout ou partie de leurs contrats disparaître.

Néanmoins, nous entrevoyons la lumière au bout du tunnel, même si l’émergence de nouveaux variants du virus peut encore freiner le rétablissement du secteur. En effet, l’industrie de l’événementiel devrait peser 1 552,9 milliards de dollars d’ici 2028, soit une croissance de 11,2 %.

Dans cet article, nous dévoilons 5 tendances qui seront importantes en 2022 pour l’industrie événementielle.

Les événements en présentiel seront de retour mais les parties virtuelles/hybrides ne disparaîtront pas

Environ 30 % des organisateurs d’événements ont prévu d’organiser des événements en présentiel pour la première moitié de 2022.

Le passage abrupt vers des événements entièrement virtuels a montré que les gens préfèrent réellement les interactions de personne à personne. Les réunions virtuelles ne peuvent tout simplement pas remplacer ces échanges en direct. Néanmoins, la plupart des experts s’accordent à penser qu’un composant virtuel va perdurer dans les futurs événements.

En effet, l’incertitude liée à l’émergence de nouveaux variants Covid et l’impact sur le transport ou sur la possibilité d’organiser des événements en présentiel impliquent que les organisateurs d’événements doivent être prêts à passer en mode virtuel de façon quasi instantanée, comme l’a montré la récente annulation à la dernière minute de la partie présentielle du salon IBC qui devait se tenir à Amsterdam.

De surcroît, certaines personnes continueront probablement à préférer assister à des formats virtuels pour leur côté pratique. Pour les organisateurs d’événements, cela pourrait signifier plus de rentrées d’argent puisqu’il sera possible d’atteindre une cible plus large, surtout maintenant que la technologie rend le streaming plus accessible et rentable qu’il y a encore quelques années.

La sécurité sanitaire de l’événement et du lieu va rester un facteur important

 

Sécurité sanitaire

Crédit photo : Nick FewingsUnsplash

Avec l’émergence de nouveaux variants, les protocoles mis en place pour les événements de masse vont certainement rester d’actualité.

Les demandes de preuves de vaccinations et autres tests Covid négatifs vont même probablement devenir banales. Certains pays ont d’ores et déjà adopté des politiques strictes pour la tenue d’événements. Ainsi, une enquête récente menée par EventMB a montré que 70 % des organisateurs d’événements au Canada exigent que les participants soient vaccinés pour assister en présentiel. Par comparaison, ce chiffre est de seulement 11 % pour le Royaume-Uni.

Il est également probable que les comportements qui étaient monnaie courante avant la pandémie ne seront pas de retour de sitôt : nous parlons ici de gens se serrant la main, partageant le même stylo, etc.

Au final, les organisateurs d’événements devront rester transparents en ce qui concerne les protocoles de sécurité sanitaire mis en place, et communiquer de façon importante sur les mesures prises pour assurer cette sécurité sanitaire. Et cela va bien au-delà de la désinfection des surfaces ; il peut s’agir du passeport vaccinal, de tests négatifs, mais aussi de la réduction du nombre de participants autorisés.

Les événements en présentiel seront de taille plus réduite

60 % des organisateurs pensent que leurs événements seront de taille réduite par rapport à la situation prépandémie.

Comme Covid-19 reste une préoccupation importante, la probabilité est forte que les entreprises préfèrent organiser des rassemblements plus intimes. Cela pourrait permettre aux organisateurs d’offrir une expérience plus personnalisée qui devrait avoir un attrait certain pour ces auditoires restreints. Ces « mini événements » peuvent offrir une opportunité de se rencontrer de manière plus authentique.

Produire des événements à échelle réduite est également plus aisé et associé à un risque financier plus limité. Un autre avantage réside dans la possibilité de choisir un espace événementiel moins traditionnel, qui sera plus attirant que la salle de conférences standard d’un hôtel. De surcroît, cela donne d’excellentes opportunités de partage sur les réseaux sociaux !

Les événements vont devenir plus locaux

Evenement local

Crédit photo : Erik McleanUnsplash

Pour 42 % des organisateurs d’événements ayant répondu à l’enquête de EventMB, un changement de format vers des événements en présentiel plus locaux va s’opérer afin de contrebalancer les restrictions en termes de voyage et transport. 

De plus, les événements locaux sont souvent perçus comme étant plus sûrs et faciles à contrôler. Le risque de transmission de Covid-19 est réduit de façon notable lorsqu’on s’assure que seuls les locaux peuvent assister en présentiel, car il est plus facile de contrôler les risques quand vous organisez un événement dans une communauté qui a peu de cas.

Au passage, cette tendance pourra également aider grandement à rendre les événements plus écoresponsables, dans la mesure où les besoins en transport sont ainsi réduits de façon drastique. 

Les pénuries vont avoir un impact sur la conception même des événements

De nombreux professionnels du secteur événementiel ont dû faire face à une diminution importante de leurs revenus durant la pandémie, et certains ont même complètement quitté cette industrie. Cela concerne des personnes ayant été licenciées pour raisons économiques et qui ont dû trouver du travail dans un autre domaine, ou de petites entreprises qui ont perdu tous leurs contrats et ont mis la clé sous le paillasson.

Cela a engendré une importante pénurie de main-d’œuvre qui aura certainement des répercussions à long terme sur la façon dont les événements sont conçus.

De la même façon, des pénuries de biens (les fleurs par exemple) et des perturbations importantes de la chaîne d’approvisionnement vont forcer les concepteurs d’événements à devenir encore plus créatifs et innovants.

Les conséquences de ces différentes pénuries se feront sentir de plusieurs façons : financièrement, car produire un événement de qualité va coûter plus cher, logistiquement car les organisateurs vont devoir revoir leurs processus pour inclure cet élément de perturbation de la chaîne d’approvisionnement, et sur le plan créatif lorsque les options habituelles vont se révéler indisponibles alors même qu’il faut toujours fournir une expérience de haut niveau aux participants.

Les aspects logistiques d’un événement représentent toujours un défi, même dans des circonstances dites normales. La situation actuelle ne fait qu’empirer les choses, et faire appel à des experts pourra vous enlever un grand poids.

Présentation Totm Exposition

Crédit photo : Shoot Studio

En conclusion

L’avenir de l’industrie de l’événementiel va dépendre de la façon dont les pays réagissent à l’émergence (plus que probable) de nouveaux variants du virus dans les mois qui viennent.

Les clients vont devoir revoir leur processus pour répondre aux problèmes de chaîne d’approvisionnement et de pénurie de biens et de main-d’œuvre, ce qui signifie qu’ils devront approuver certaines lignes de dépenses bien en amont. Mais, en même temps, les organisateurs d’événements doivent se préparer à une période prolongée d’incertitude, être capables de faire des changements rapides, et être créatifs lorsqu’il s’agit de trouver des solutions.

Pour vous aider dans ces périodes compliquées, vous pouvez compter sur les équipes de totm exposition. Contactez-nous aujourd’hui si vous avez un projet dont vous souhaitez discuter !