illustration-sante-de-la-planete

Comment réduire l’impact écologique de vos événements – Deuxième partie : énergie et restauration

Dans notre précédent article, nous avons découvert que, d’après une étude menée par MeetGreen et Event Manager Blog, le transport représentait de loin le plus gros problème en matière d’empreinte carbone pour un événement de taille nationale aux États-Unis (84 %). De ce fait, il devrait être votre première cible quand il s’agit d’améliorer la durabilité de vos événements.

Mais, même si leur poids est moindre, les parties énergie (12 %) et restauration (3 %) sont dignes d’intérêt, notamment, parce qu’il est en général plus facile d’effectuer des changements pour ces deux catégories.

Dans cet article, nous allons explorer quelques tactiques qui devraient vous aider à réduire en partie leurs effets négatifs.

L’impact de l’énergie et de la restauration sur la durabilité dans l’industrie événementielle

De façon globale, le poste énergie représente 12 % de l’empreinte carbone d’un participant typique, avec 8 % dédiés à l’énergie consommée pour la partie hôtelière et 4 % pour le lieu de l’événement.

Le poste restauration, quant à lui, prend la troisième place avec 3 % des déchets et de l’empreinte carbone de l’événement. Un participant à une conférence produit ainsi chaque jour, en moyenne, 1,89 kg de déchets, dont plus de 60 % se retrouvent à la décharge. Dans certains cas, les déchets liés à la nourriture représentent plus de 40 % du total.

Même si ces chiffres paraissent insignifiants si on les compare à l’impact de la partie transport, apporter des changements sur ces deux postes peut se révéler plus facile. En effet, avoir une influence sur la façon dont les participants se déplacent peut paraître difficile à accomplir par moments, alors que mettre en place des pratiques écoresponsables pour les parties énergie et restauration est partiellement du ressort de l’organisateur.

Voici donc ce que vous pouvez faire pour mettre votre événement sur la voie de l’écoresponsabilité.

Rendez votre événement hybride

Nous avions déjà évoqué ce sujet dans notre article précédent. Une étude de cas récente a comparé 5 modèles d’événements (site unique, réseau en étoile, groupes régionaux, groupes locaux, et à distance). Les résultats montrent que les expériences intégrant du streaming peuvent réduire la pollution climatique totale générée par les événements de 60 % dans le cas des groupes régionaux et jusqu’à 98 % quand l’événement se tient uniquement à distance.

 

organisation-evenement-distance

Crédit photo : Chris MontgomeryUnsplash

Nous n’avons pas l’intention de vous recommander de n’organiser que des événements virtuels. En effet, l’expérience de 2020 a montré que les gens préfèrent les rencontres face à face plutôt qu’à travers un écran. Néanmoins, organiser un événement hybride peut vous aider à diminuer votre empreinte écologique en réduisant le nombre de personnes qui devront se déplacer. Mais cela sera également bénéfique en ce qui concerne la consommation d’énergie et, bien entendu, cela réduira les besoins en nourriture et boissons.

Sélectionnez votre destination avec soin

De plus en plus de destinations essaient désormais d’attirer les clients qui se soucient de l’environnement. Vous devriez donc avoir un certain choix en ce qui concerne des destinations qui ont choisi d’utiliser des ressources renouvelables pour leur production d’électricité, ou qui ont mis en place d’autres initiatives écologiques.

Deux pays ont déjà atteint leurs objectifs en ce qui concerne la neutralité carbone, il s’agit du Bhoutan et du Surinam. Bien entendu, tout le monde ne peut pas aller organiser leurs événements dans ces deux pays. D’autres pays travaillent sur le sujet et certains l’ont même inscrit dans la loi (Danemark, France, Hongrie, Nouvelle-Zélande, Suède, et Royaume-Uni). Le Costa Rica est un autre exemple de bon élève, s’étant fixé des objectifs très ambitieux, comme parvenir à baser tout leur réseau électrique sur des énergies renouvelables avant 2030, et avoir un réseau de transport sans émissions d’ici 2025.

En dehors des pays, certaines métropoles prennent le même chemin, comme le montre l’exemple de Chicago

Choisissez des lieux et hôtels écoresponsables 

Parfois, vous n’aurez pas le choix en ce qui concerne le pays ou la ville destination dans la mesure où certains événements ont toujours lieu au même endroit. Mais cela ne doit pas vous empêcher de choisir un lieu ou un hôtel qui a mis en place des politiques écoresponsables. Certains de ces lieux publient des rapports sur leurs efforts en matière de développement durable, ce qui devrait vous permettre de voir lesquels se sont réellement investis dans ces actions. Et pourquoi ne pas inclure l’écoresponsabilité dans votre appel d’offres en attribuant des points spécifiquement pour les actions de développement durable ?

Des certifications de type LEED (bâtiment vert), ISO 20121 (spécifique à l’événementiel), ou encore 14001 (gestion écologique pour tout type de structure) sont également une excellente manière de vous assurer que ces lieux ont mis en place des objectifs en ce qui concerne la réduction de leurs déchets et de leur empreinte carbone, et leur gestion des ressources en eau. 

La bonne nouvelle c’est que les hôtels ont fait des progrès en la matière. En effet, selon l’indice  

Cornell Hotel Sustainability Benchmarking (CHSB), les émissions carbone par m2 des hôtels dans le monde ont diminué de 10 % depuis 2015

Les hôtels ont un certain nombre d’options lorsqu’il s’agit de faire des choix écologiques, à commencer par la conception du bâtiment lui-même. Mettez-vous en quête de lieux/hôtels qui ont installé des toits verts ou réfléchissants, des panneaux solaires, des équipements à faible débit dans les salles de bains, l’éclairage par LED, ou encore qui collectent les eaux de pluie.

Selon une étude réalisée par Greenview, 21 % des hôtels ont déjà mis en place des systèmes d’énergie renouvelable sur site, et 55 % ont installé des systèmes d’irrigation intelligente.

 

lieux-eco-responsable

Crédit photo : CHUTTERSNAPUnsplash

Un certain nombre de lieux événementiels ont également choisi de mettre le développement durable au centre de leurs préoccupations, comme le Moscone Center à San Francisco, ou encore le Centre de Congrès de Vancouver.

En dehors des améliorations sur le bâtiment lui-même qui peuvent être difficiles d’implémentation sur les bâtiments les plus anciens, il est possible de prendre des initiatives écologiques un peu partout. En tant qu’organisateur d’événements, n’oubliez pas de les prendre en compte.

En effet, au lieu de proposer des contenants individuels pour le savon, shampooing, et autres lotions, les lieux et hôtels peuvent installer des distributeurs rechargeables.

Des détecteurs de présence qui désactivent lumière et climatisation quand la pièce est vide sont aussi très efficaces.

L’adoption du recyclage aide hôtels et lieux à gérer leurs déchets de façon plus efficace. Essayez donc de trouver des lieux qui ont banni les plastiques à usage unique (c’est déjà le cas pour 31 % des hôtels), qui ont placé des bacs de recyclage un peu partout, y compris dans les chambres, qui encouragent leurs clients à réutiliser leurs serviettes ou leurs draps de lit s’ils restent sur plusieurs jours, ou encore qui fournissent du papier toilette et des mouchoirs jetables faits à partir de fibres recyclées.

Mettez en place un plan zéro déchet pour votre événement 

La meilleure façon de vous assurer que vous allez réduire la quantité de déchets qui vont finir à la décharge est de diminuer ce que vous apportez sur le site à l’occasion de votre événement.

Vos fournisseurs et exposants peuvent vous y aider en prenant des mesures pour réduire leurs propres déchets. Les exposants peuvent, par exemple, éliminer les petits “cadeaux” qui, bien souvent, finissent à la poubelle. Vous pouvez également les encourager à abandonner les brochures papier et tout autre document imprimé en fournissant une application dédiée sur laquelle les participants pourront retrouver toutes les informations qui leur seraient nécessaires.

Puisque nous parlons technologie, vous pouvez faciliter le passage au zéro papier en envoyant des invitations par email ou en utilisant des tickets numériques. Finis les invitations et tickets papier ! Toutes les informations nécessaires peuvent être disponibles en ligne à travers le site Internet de l’événement (programme, liste des exposants, information sur les conférences, etc.) et ultérieurement sur l’application dédiée à votre événement.

Une grande partie des déchets liés à la nourriture est due à un mauvais calcul du nombre de participants ou au fait que de nombreux organisateurs ont peur que leurs invités manquent de nourriture. Il est donc primordial que vous réexaminiez votre historique en termes de présence et que vous mettiez à jour vos commandes de façon appropriée. Gardez à l’esprit que tout excès finira inévitablement à la décharge, donc n’ayez pas peur de réduire les marges de surplus !

Une autre piste à explorer est de vous mettre en relation avec des associations à but non lucratif ou autres œuvres de bienfaisance qui ont la capacité de transporter et de donner vos surplus. Encore une fois, vous pouvez organiser cela en collaboration avec votre traiteur ou votre lieu, qui ont peut-être déjà mis en place des programmes spécifiques, ou qui travaillent avec des associations de façon régulière.

reduction-des-dechets

Crédit photo : Joel MunizUnsplash

Votre lieu ou votre hôtel a peut-être également un programme de recyclage des déchets ou composte son propre surplus de nourriture. Pensez à vérifier ce point avec eux durant la phase de sélection.

Pour éliminer les emballages le plus possible, commander en gros est une option à considérer.

Utilisez des bonbonnes d’eau plutôt que des bouteilles individuelles, ou des pichets avec des verres dans les salles de réunion.

Essayez autant que faire se peut d’éviter tout matériau jetable, et choisissez plutôt des matériaux recyclables, des gobelets, pailles, etc. réutilisables ou biodégradables.

Enfin, rendez le recyclage facile pour vos participants ou il est probable qu’ils ne s’en donnent pas la peine. Par exemple, les poubelles et les bacs de recyclage doivent être clairement identifiables et faciles à distinguer. Ne laissez pas à vos invités le soin de deviner !

Chez Totm exposition, nous concevons et construisons des stands d’exposition, et nous sommes conscients de l’impact de notre industrie sur l’environnement. C’est pourquoi nous réduisons notre impact environnemental en adoptant des mesures tangibles pour recycler au maximum nos matériaux.

Privilégiez l’offre locale, biologique et de saison

Pour vos menus, mettez-vous en relation avec votre traiteur pour choisir ensemble des ingrédients produits localement, de saison, et biologiques, à chaque fois que cela est possible.

Peut-être votre lieu fait-il pousser une partie de la nourriture sur place : le Green Lodging Trends Report a montré qu’en 2018, c’était le cas pour 43 % des hôtels de leur panel. Demandez-leur s’ils peuvent vous mettre en relation avec des marchands locaux qui pourront vous aider dans cette voie.

achat-produits-locaux

Crédit photo : NeONBRANDUnsplash

Vous pouvez aussi tirer profit de l’engouement récent pour les régimes spéciaux et offrir plus de menus à base de plantes pour vos participants végétariens ou végétaliens. Cela aidera à réduire la prédominance de la viande de bœuf dans vos menus, ce qui est une bonne chose pour l’environnement puisque des études ont montré que produire une livre de bœuf nécessite plus de 8 000 litres d’eau et produit environ 10 kg de carbone.

En conclusion

Choisir les bons partenaires vous aidera à atteindre vos buts plus facilement, en particulier en ce qui concerne l’amélioration de la durabilité de vos événements. Demandez-leur dès le début du processus de sélection quelles sont leurs procédures et pratiques en ce qui concerne leur écoresponsabilité. Souvenez-vous également que la perfection n’est pas de ce monde, donc n’essayez pas de vous attaquer à tous les problèmes à la fois. Allez-y pas à pas et surtout gardez une trace de vos actions. Vous constaterez bientôt un progrès !

Comme nous l’avons vu, il y a de nombreux choix que vous pouvez faire durant la vie de vos événements qui vous aideront à réduire leur impact sur l’environnement. Mais gardez également à l’esprit que la pandémie de Covid-19 a rendu le recyclage et la réduction des déchets beaucoup plus compliqués. Les organisateurs d’événements doivent faire face à une augmentation des déchets sous la forme de masques, lingettes désinfectantes, et autres emballages jetables pour la nourriture et les couverts. Ainsi, il paraît important de vous consacrer plus à la réduction des surplus à la source qu’au recyclage.