5 centres de congrès à considérer pour des événements verts au Canada

Une étude récente menée par Promoleaf et CensusWide a révélé que la majorité des participants aux conférences souhaite que les organisateurs incluent des pratiques écoresponsables lorsqu’ils planifient leur événement. Ceci est particulièrement le cas des jeunes générations (en dessous de 34 ans) et signifie que les organisateurs d’événements vont très certainement devoir adopter des pratiques écologiques sous la pression de leurs invités dans les années qui viennent.

Nous nous sommes penchés sur les mesures que les organisateurs peuvent prendre pour rendre leurs événements plus verts dans deux précédents articles sur ce blog (Comment réduire l’impact écologique de vos événements — Première partie : le transport et Deuxième partie : énergie et restauration). Nous avons également mis en avant 5 centres de congrès américains qui tiennent leurs promesses en termes de développement durable.

Il est maintenant temps de nous intéresser aux mesures prises par les centres de congrès canadiens pour rendre leurs opérations plus écologiques. Après tout, totm exposition est basé à Montréal !

Dans cet article, nous vous présentons 5 centres qui s’engagent au quotidien pour plus d’écoresponsabilité.

Edmonton Convention Centre

Edmonton Convention Centre

Avec l’aimable autorisation de l’Edmonton Convention Centre.

Quelques informations sur le Centre

Le Centre de congrès d’Edmonton met à disposition 13 935 m2 d’espace événementiel sur 3 niveaux. Le niveau Pedway inclut le Hall D (2 192 m2) et la Riverview Room d’une surface de 372 m2. Le niveau Assembly (7 432 m2) inclut 3 salles de banquet et halls d’exposition qui peuvent être configurés en un espace unique pour les événements importants. Enfin, le niveau Meeting héberge 20 salles de réunions.

Initiatives écologiques

Le Centre de congrès d’Edmonton s’est engagé à réduire son propre impact sur l’environnement de façon significative. Et pour aller plus loin dans la tenue d’événements écoresponsables, le Centre a lancé son programme Événements Responsables en 2019. Dans ce cadre, le Centre fournit aux planificateurs d’événements un ensemble d’outils pour les aider à rendre leurs événements plus verts.

Le Centre, quant à lui, se concentre sur les pistes d’amélioration suivantes.

Réduction de la consommation d’énergie

En utilisant des sources d’énergie renouvelables canadiennes pour la majorité de ses besoins, le Centre montre son engagement à réduire sa consommation d’énergie sur le long terme. L’installation d’éclairage de type LED va également permettre de réduire la consommation électrique de façon importante. Les organisateurs d’événements sont encouragés à participer à cet effort, par exemple en éteignant les projecteurs quand ils ne sont plus utilisés.

Réduction des déchets

Le programme de gestion des déchets du Centre inclut le compostage, le recyclage, et la mise en place de conteneurs spécifiques pour le papier et les autres déchets partout dans le Centre. De plus, ils fournissent des audits gratuits pour les organisateurs qui souhaitent diminuer la quantité de déchets produits lors de leurs événements.

En 2019, ce sont ainsi 122 581 kg de déchets qui ont été compostés. Ce compost est ensuite utilisé comme engrais de culture dans les champs de la province d’Alberta.

De façon générale, 67 % des déchets produits par le Centre (soit 177 116 kg, l’équivalent de 124 voitures compactes) ne sont pas envoyés à la décharge.

La vaisselle, ainsi que les couverts et serviettes utilisés par le Centre sont réutilisables, et les gobelets peuvent être compostés. De plus, des fontaines à eau et à café sont disponibles et le Centre encourage vivement l’utilisation de matériaux d’exposition recyclables ou réutilisables.

Développement d’une permaculture durable

Pour contribuer à la biodiversité urbaine d’Edmonton, le Centre a installé un jardin de type roue de médecine indigène (ou cercle sacré) sur le toit de la Riverview Room, ainsi qu’un potager et un jardin pour la protection du papillon monarque.

En 2016, une ruche contenant 8 000 abeilles urbaines a été installée à l’angle sud-est du Centre. La ruche a produit environ 9 kg de miel en 2019, qui ont été utilisés pour les besoins de la cuisine du Centre.

À l’intérieur du Centre, des centaines de plantes absorbent environ 1 900 kg de CO2 tous les ans, et un mur vert écologique a été installé au niveau Pedway.

Réduction des gaz à effet de serre

Dans son Plan de Réduction des Gaz à Effet de Serre 2020-2035, le Centre de congrès d’Edmonton s’est engagé à mettre en place des changements de type opérationnel et comportemental qui vont permettre de réduire les émissions de GES de 15 % d’ici 2025 et de 30 % d’ici 2035 (par rapport aux niveaux de 2018).

Pendant les événements, une politique visant à éliminer les véhicules tournant au ralenti est en place. De plus, pour compenser l’empreinte carbone d’un événement spécifique, le Centre s’est engagé à égaler la contribution de l’organisateur de l’événement à hauteur de 20 tonnes de CO2.

Engagement local

Le Centre fait don de toute nourriture non utilisée au travers d’un partenariat avec le Program Second Helping de la banque alimentaire d’Edmonton. En 2019, ces dons représentaient 2 306 kg (soit 4 243 repas). Le Centre participe également au nettoyage annuel de River Valley.

Promotion de la nourriture locale

Le Centre travaille en collaboration avec des producteurs locaux dans un rayon de 160 km autour d’Edmonton, et 45 % de leurs achats culinaires sont faits au travers de partenariats locaux.

Le Centre estime qu’en se fournissant localement, ils réinvestissent plus de 750 000 dollars dans l’économie d’Edmonton et réduisent de façon significative les émissions de gaz à effet de serre produits par la production de nourriture et son transport.

Promotion des modes de transport en masse/verts

Le Centre est situé près de plusieurs arrêts de bus ainsi que d’une station de métro. Les visiteurs sont encouragés à marcher puisque le Centre est proche du centre-ville et relié au Pedway.

Récompenses et certifications

Le Centre fait partie d’un groupe de 5 lieux canadiens certifiés ASTM, et fut le premier centre de conférence au Canada à recevoir une certification Green Key de niveau 5. Le Centre est également certifié Climate Smart.

Palais des congrès de Montréal

Palais des congrès de Montréal

Avec l’aimable autorisation du Palais des congrès de Montréal.

Quelques informations sur le Centre

Le Palais dispose de plus de 47 200 m2 d’espace au sol, répartis sur 7 niveaux et 113 espaces multifonctionnels (salles de réunion, de bal, de réception ou de gala, salons VIP, halls d’exposition — dont l’une des plus vastes salles d’exposition sans colonnes au Canada — et terrasses extérieures).

Initiatives écologiques

Le Palais a beaucoup investi pour devenir un lieu écoresponsable, et ils mettent également des outils à disposition des planificateurs d’événements, des exposants et des visiteurs afin qu’ils puissent participer à cet effort.

De son côté, le Palais se concentre sur 3 domaines principaux.

Réduction des déchets

Le Palais a fait du recyclage une de ses priorités et fournit en permanence tout le nécessaire pour la collecte des déchets recyclables, y compris durant les conférences et autres événements. De surcroît, la collecte des déchets organiques est incluse lorsque les organisateurs d’événements choisissent le partenaire officiel du Palais, Capital Traiteur, pour leurs besoins en restauration.

Réduction des gaz à effet de serre

Le Palais fait partie des premiers centres de congrès du continent américain à avoir un immeuble carboneutre. Les émissions de GES dues aux dépenses énergétiques de l’immeuble sont compensées par une contribution à la plantation d’arbres dans la Forêt Montmorency de l’Université Laval, la plus grande forêt d’enseignement et de recherche universitaire au monde.

En collaboration avec Planetair, chef de file reconnu en matière de sensibilisation aux changements climatiques et de compensation des émissions de GES, le Palais a développé un programme novateur en matière de compensation carbone destiné aux organisateurs d’événements et à leurs participants, appelé Palais Boréal. Cette initiative a pour but d’aider les planificateurs à organiser des événements carboneutres en minimisant les émissions de GES tout au long du cycle de vie de l’événement et en compensant les émissions qui ne peuvent être éliminées.

Le Palais compense également les émissions de GES liées à leurs activités de développement commercial (principalement les déplacements) au travers du programme Carbone boréal de l’Université du Québec à Chicoutimi, un programme de compensation par plantation d’arbres.

Promotion d’une agriculture urbaine

Le Palais héberge également le Laboratoire d’Agriculture Urbaine, une initiative menée par AU/LAB, un laboratoire de recherche, innovation et intervention en agriculture urbaine associé à l’Institut des sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Cela fait du Palais la principale vitrine d’expérimentation et de promotion des technologies et techniques en agriculture urbaine au Québec.

Le Laboratoire d’Agriculture Urbaine a 4 principaux composants :

  • Culti-VERT: une expérience menée sur les toits verts extensifs et la culture en bacs
  • Deux ruches d’abeilles pollinisatrices abritant jusqu’à 50 000 abeilles
  • VERTical : un projet d’agriculture urbaine verticale sur échafaudage
  • Les vignes urbaines : un vignoble urbain sur toit

Récompenses et certifications

Au fil des ans, le Palais a reçu de nombreuses récompenses et certifications pour ses efforts écologiques. 

Cela inclut une certification niveau Argent décernée par Boma Best à des immeubles aux pratiques écoresponsables concrètes, une certification de niveau Or décernée par l’Association internationale des palais de congrès (AIPC) en reconnaissance d’une performance en termes de gestion et de qualité, ainsi qu’une certification décernée par iCompli Sustainability, attestant que Montréal et le Palais sont des destinations de choix pour la tenue d’événements écoresponsables.

Niagara Falls Convention Centre

Niagara Falls Convention Centre

Avec l’aimable autorisation du Niagara Falls Convention Centre.

Quelques informations sur le Centre

Le Centre de congrès de Niagara Falls met à disposition 27 870 m2 d’espace événementiel. Cela inclut 3 halls d’exposition sur une surface totale de 7 600 m2 (avec des murs escamotables), 2 salles de bal (la salle Peller Estates s’étend sur 1 579 m2 et peut être configurée de 8 manières différentes), ainsi que 13 salles de réunion, un salon de 462 m2 et des zones d’accueil (1 858 m2 au total d’espace utilisable).

Initiatives écologiques

La construction même du Centre s’est faite en gardant l’écoresponsabilité à l’esprit, par l’utilisation de matériaux de construction locaux et recyclés. Cela a non seulement contribué à l’économie locale, mais a également permis de réduire la pollution de l’air associée au transport. Mais le Centre ne s’arrête pas là et travaille en continu à l’amélioration de son impact global sur l’environnement. Ses efforts se concentrent sur 6 domaines principaux.

Réduction de la consommation d’énergie

Le Centre a pour objectif d’atteindre un taux de 40 % d’économies d’énergie en utilisant des systèmes techniques avancés qui permettent une performance accrue en termes d’utilisation énergétique. Les cibles de réduction de la consommation d’énergie ont été fixées et la consommation est surveillée de façon régulière.

L’agencement général du bâtiment exploite la lumière du jour au maximum en faisant la part belle aux baies vitrées qui vont du sol au plafond. De surcroît, une bonne performance énergétique globale est garantie par l’installation d’une isolation efficace pour le toit et les murs extérieurs, d’unités de récupération de chaleur, ainsi que d’un système de CVCA hautement performant. Tous les équipements mécaniques sont exempts de CFC et HCFC.

Réduction des déchets

Tous les matériaux qui restent après les événements organisés sur le site ou qui sont générés en interne se retrouvent séparés en 3 flux : recyclage, organique, et destiné à la décharge.

La nourriture non consommée est soit réutilisée, soit donnée à la soupe populaire locale.

Le Centre encourage également des pratiques de réduction de l’utilisation du papier.

Réduction de la consommation d’eau

Une réduction de 42 % dans la consommation d’eau a été atteinte grâce à l’installation de systèmes de plomberie qui conservent l’eau. De plus, un système de gestion de l’eau de pluie a été mis en place et contrôle le déversement, pour s’assurer que le ruissellement est minimal et la qualité de l’eau préservée.

Amélioration de la qualité de l’air

Des pratiques de nettoyage écologiques incluent l’utilisation d’eau stérilisée par ozonisation et d’eau déminéralisée. Cela permet de maintenir une bonne qualité d’air. De plus, lorsque cela est possible, des matériaux à faible émission ont été choisis pour les peintures, les revêtements, les adhésifs et les enduits.

Le bâtiment entier a également été équipé de systèmes de ventilation à la demande et de détecteurs de monoxyde de carbone.

Promotion de la nourriture locale

La cuisine du Centre se fournit en ingrédients saisonniers et locaux dès que possible, ce qui réduit les émissions générées par le transport longue distance.

Promotion des modes de transport en masse/verts

Le Centre encourage les modes de transport verts, tels que la marche, le vélo ou les transports publics.

Récompenses et certifications

Le Centre a obtenu une certification LEED® de niveau Argent pour ses efforts en termes d’écoresponsabilité.

Le Palais des congrès du Toronto métropolitain

Palais des congrès du Toronto métropolitain

Avec l’aimable autorisation du Palais des congrès du Toronto métropolitain.

Quelques informations sur le Palais

Le Palais des congrès du Toronto métropolitain est le plus grand centre de congrès au Canada couvrant près de 186 000 m2. Il comprend 7 halls d’exposition (41 000 m2), 77 salles de réunion (12 000 m2), deux salles de bal (7 250 m2), ainsi qu’un théâtre de 1 232 places.

Initiatives écologiques

Les planificateurs d’événements sont fortement encouragés à prendre part aux efforts écologiques du Palais en réduisant l’empreinte carbone de leurs événements. Les stratégies qui peuvent être utilisées incluent le recyclage, l’utilisation de produits de nettoyage verts non toxiques, les dons de nourriture ou de matériaux, l’utilisation d’électricité verte, et le fait de choisir les offres locales en matière de nourriture.

Le Palais, quant à lui, focalise ses efforts sur les sujets suivants.

Réduction de la consommation d’énergie

Un espace vert de sept acres a été installé sur le toit du Bâtiment Sud, ce qui réduit la consommation d’énergie et les coûts de refroidissement. L’éclairage par LED a également été installé dans la majeure partie du Bâtiment Nord, ce qui permet d’économiser 565 852 kWh par an.

Le Palais propose à ses clients des sources d’énergies propres et renouvelables grâce à un partenariat avec Bullfrog Power. Les organisateurs peuvent ainsi compenser les émissions de GES générées par leurs événements en achetant de l’énergie renouvelable. Bullfrog fait en sorte que, pour chaque kilowatt-heure utilisé, un kilowatt-heure d’énergie verte est injecté sur le réseau de distribution régional.

Le Palais utilise également le système de refroidissement par eaux lacustres profondes mis au point par Enwave Energy Corporation. Cette technologie exploite l’énergie de l’eau froide du lac Ontario pour climatiser le Bâtiment Sud, ce qui permet une importante réduction de la consommation d’électricité et des émissions de GES.

Réduction des déchets

Chaque année, 90 % des déchets générés sur site sont réacheminés et ne terminent pas à la décharge. En 2018, le Palais a réacheminé ou recyclé 2 millions de kilogrammes de déchets (ce qui représente le poids de 1 000 voitures).

Amélioration de la qualité de l’air

Le Palais a mis en place une politique visant à éliminer les véhicules tournant au ralenti sur les parkings et dans les zones de chargement/déchargement réservées aux exposants. Au lieu d’attendre dans la zone de triage, les exposants peuvent réserver un horaire pendant lequel livrer leur matériel. Ces opérations sont organisées en collaboration avec Voyage Control et permettent de réduire la circulation de véhicules et les émissions locales de monoxyde de carbone.

Engagement local

Depuis 2014, le Palais a offert plus de 340 000 repas à des associations caritatives de Toronto. De même, les objets ou matériaux inutilisés sont donnés à diverses associations locales.

Promotion de la nourriture locale

Le toit du Bâtiment Sud abrite désormais 6 ruches, chacune pouvant héberger 50 000 abeilles. Ces ruches produisent du miel utilisé dans les cuisines du Palais et aident à la préservation de ces pollinisateurs essentiels.

Le Palais achète environ 80 % de ses besoins en vin et globalement 65 % de ses besoins en nourriture et boissons auprès de fermes et entreprises locales. Le Palais encourage également ses clients à choisir local pour leurs besoins en nourriture et boissons.

Récompenses et certifications

Le Palais des congrès du Toronto métropolitain a reçu de nombreuses récompenses et certifications au fil des ans. 

Parmi ces distinctions et dès 2006, ils ont reçu la désignation Go Green accordée par l’Association canadienne des propriétaires et gestionnaires d’immeubles commerciaux (BOMA) pour leur leadership et leurs pratiques exemplaires en matière de gestion écoresponsable en tant qu’édifice commercial. Ils sont également récipiendaires du Prix du Tourisme Durable accordé par l’Association de l’industrie touristique de l’Ontario en 2012 et 2014. En 2014 également, le Bâtiment Sud a reçu la certification LEED® Or pour bâtiments existants accordée par le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa).

Vancouver Convention Centre

Vancouver Convention Centre

Avec l’aimable autorisation du Vancouver Convention Centre.

Quelques informations sur le Centre

Avec ses 43 300 m2 de surface pour l’accueil, les réunions, les expositions et les banquets, le Centre peut accueillir plusieurs événements simultanés ou des événements uniques accueillant jusqu’à 16 000 personnes.

Initiatives écologiques

Le Vancouver Convention Centre a fait du développement durable une de ses priorités, depuis la conception même du bâtiment jusqu’aux pratiques écologiques au quotidien. Le Centre encourage également les planificateurs d’événements à suivre le mouvement et met à disposition outils et autres checklists destinés à les aider à organiser des événements durables.

Le Centre concentre ses efforts sur 6 domaines.

Réduction de la consommation d’énergie

Réduire la consommation globale d’énergie est une des principales cibles du plan de développement durable du Vancouver Convention Centre. Pour s’assurer que cette consommation reste sous contrôle, elle est mesurée et contrôlée dans tout le bâtiment. Les émissions de carbone, quant à elles, sont calculées au trimestre.

Un système de chauffage et de refroidissement à l’eau de mer a été mis en place pour tirer parti de l’eau de mer adjacente et permettre le refroidissement du bâtiment pendant les mois les plus chauds et le chauffage pendant les mois les plus froids.

Le Bâtiment Ouest abrite un toit végétal couvrant six acres (le plus grand au Canada et le plus grand toit végétal non industriel en Amérique du Nord) qui abrite plus de 400 000 plantes et graminées indigènes. Ce toit est conçu pour agir comme un isolant.

La lumière naturelle et la ventilation sont maximisées dans l’ensemble du Centre. L’éclairage général est contrôlé par des détecteurs de lumière et de remplissage. Le système de CVCA est également programmé pour prendre en compte les niveaux d’activité dans les bâtiments.

Des équipements à faible débit sont utilisés dans l’ensemble de l’établissement, ainsi que des produits de nettoyage approuvés Green Seal™ et EcoLogo™.

Réduction des déchets

Le Centre réachemine environ 75 % du volume total de déchets générés, ce qui représente plus d’un million de kilogrammes de matériaux par an. En moyenne, 44 000 kg de déchets organiques sont recyclés tous les mois.

Le Centre évite d’acheter des aliments en boîte préconditionnés, ils utilisent des couverts, de la vaisselle en porcelaine, du verre, et des serviettes en tissu, et ne présentent jamais leurs condiments en portions individuelles ou dans des conteneurs non réutilisables.

Réduction de la consommation d’eau

Le Centre dispose de sa propre usine de traitement des eaux noires, qui recycle toute l’eau utilisée sur le Centre, la réutilisant pour les chasses d’eau des toilettes et l’irrigation du toit végétal par temps chaud.

Le personnel du Centre et les visiteurs sont également encouragés à adopter les bonnes pratiques en termes de conservation de l’eau.

Amélioration de la qualité de l’air

Les mesures mises en place incluent l’interdiction pour les véhicules de tourner au ralenti, des réglementations concernant la consommation de tabac (il est interdit de fumer dans un rayon de 7,5 m autour d’une porte ou d’une fenêtre), la promotion des modes de transport alternatifs, et la gestion des composés organiques volatils et des substances polluantes dangereuses.

Promotion de la nourriture locale

Le Centre dispose d’une cuisine « scratch » qui utilise principalement des ingrédients frais, locaux et de saison. 

Quatre ruches ont été installées sur le toit végétal, et les abeilles fournissent du miel pour les besoins culinaires du Centre, tout en aidant à polliniser les plantes et graminées présentes sur le toit.

Promouvoir et utiliser des produits cultivés localement signifie moins de consommation d’énergie pour le transport des produits.

Mise en œuvre de la durabilité pour les achats

Quand cela est possible, le Centre privilégie les achats de matériaux régionaux, bio et durables, et choisit des prestataires fortement engagés envers l’environnement.

Récompenses et certifications

Le Vancouver Convention Centre a reçu de nombreuses certifications et récompenses pour son engagement écologique. 

Par exemple, en 2010, le Centre a reçu le prix ​​du leadership environnemental accordé par la PCMA (Professional Convention Management Association).

Mais surtout, le Centre s’est vu remettre une certification LEED® Platine pour nouveaux bâtiments en 2010, puis une certification LEED® Platine pour le Bâtiment Ouest, dans la catégorie Bâtiments Existants : Exploitation et Maintenance en 2017. Cela fait du Vancouver Convention Centre le premier Centre de congrès doublement certifié LEED® Platine au monde.

En conclusion

Le Canada est souvent représenté comme une destination de choix pour le tourisme vert du fait de son immense territoire relativement peu peuplé (4 per Km2). En effet, la beauté naturelle du pays, depuis les montagnes et glaciers jusqu’aux lacs isolés et majestueuses forêts, est presque sans pareille.

Mais comme nous le savons, cette diversité et cette beauté sont en danger à cause de menaces environnementales. Une forte majorité de Canadiens se disent très inquiets au sujet des questions écologiques et sont conscients qu’ils doivent s’impliquer dans la sauvegarde de leur environnement naturel.

Il n’est donc pas surprenant que cela ait un impact pour l’industrie événementielle et soit reflété dans les efforts faits par les lieux événementiels pour réduire leur impact sur l’environnement, tout particulièrement au travers de la réduction des déchets et une efficacité énergétique accrue.

Chez totm exposition, nous nous mobilisons pour un développement durable et nous pouvons vous aider à rendre vos stands plus écologiques, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez un projet !